De l’intérêt manifesté par le public pour notre collection A la découverte de ma commune est née l’idée d’une nouvelle collection : Les joyaux à découvrir 

Cette collection rassemble des monographies de +/- 60 pages en quadrichromie, centrées sur des témoignages du passé qui ne peuvent recevoir toute l’attention qu’ils méritent dans les ouvrages consacrés aux communes dans leur ensemble.

  Son originalité : l’illustration de la couverture et de certaines pages intérieures est réalisée par des dessinateurs talentueux de nos régions.

Un joyau à découvrir : Harmignies et les Epioux

    • Auteur : Marcel-Etienne Dupret
      Illustration : Jean-Claude Servais
      Année de parution : 2015
      Format : 20 x 20 cm ; 
      60 pages illustrées couleurs

      Dépôt légal : D/2015/13.695/2

      ISBN : 978-2-930888-01-9

      Prix : 15 €

    Cet ouvrage raconte l’aventure d’un domaine forestier de près de 1700 hectares, situé en Gaume dans la région de Florenville.  Acquis en 1887 par Victor Louis Dejardin, ancien bourgmestre d’Harmignies, les Epioux ont été légués par celui-ci aux Hospices civils de Mons et font désormais partie des fleurons du CPAS de Mons. 
    Après l’histoire de cet achat et de ce don extraordinaires, Marcel-Etienne Dupret s’attache à retracer l’histoire antérieure des Epioux, du Moyen Age à la fin du 19e siècle.  De la légende des quatre fils Aymon au séjour pittoresque de Pierre Bonaparte, en passant par les cuisines des comtes de Chiny et l’aventure de la sidérurgie gaumaise, le domaine a connu bien des avatars surprenants.
    Un ouvrage réalisé avec la complicité de Jean-Claude Servais.

    Des joyaux à découvrir : les châteaux de Ghlin

      • Auteur : Michel Wautelet et Marie-France Debacker
        Illustration: Willy Lambil, Stefano Petrella et Josiane Lévêque

        Année de parution : 2016
        Format : 20 x 20 cm ; +- 60 pages illustrées couleurs

        Prix : 15 €

      En 2016, ce sont les surprenants châteaux de Ghlin, disparus ou encore debout, qui seront mis en avant avec la collaboration de Michel Wautelet et Marie-France Debacker, ainsi que de l’auteur de bandes dessinées Willy Lambil, du photographe montois Stefano Petrella et d’uneaquarelliste de Ghlin, Josiane Lévêque. 
      Commune très prospère au 19
      e siècle et dans la première moitié du 20e, Ghlin était alors un lieu de villégiature privilégié des Montois. Nombreux furent alors les aristocrates et riches bourgeois qui y acquirent des domaines et y firent édifier de belles demeures souvent qualifiées de « châteaux », signes ostentatoires de leur statut social. On dénombre plus de 15 châteaux à Ghlin : Milfort, Moncoureur, Blancs Marais, Barrière, Gigault, Château Rouge, Aulnois, Joncquoy, Anchin, Festinoy, Lambilliotte, Courroies, Daumeries, Bousies, Mauroy, …

      Pin It on Pinterest

      X
      X