Laëtitia Reynders est une auteure belge née en 1978. Mariée et maman d’une petite fille depuis 2007, elle se partage entre son travail, sa famille et ses passions. Sa passion de toujours : les livres et la lecture. Mais ce n’est que récemment qu’elle a osé franchir le pas de l’écriture… fantastique essentiellement, mais aussi classique. Elle a également publié une série d’albums jeunesse.
Au départ, Laëtitia Reynders obtient un graduat en éducation de l’enfance et travaille quelques années comme éducatrice dans un hôpital psychiatrique mais ce métier finit par lui peser. Elle reprend des études en immobilier et travaille comme expert dans une agence immobilière. Elle a suivi la très sélective formation en expertise « Excellence » à Paris. Elle a aussi été chargée de mission pour d’importantes sociétés bruxelloises et liégeoises ….
En 2004, elle se lance finalement dans l’écriture. Elle écrit des nouvelles avec lesquelles elle participe à un concours pour un célèbre magazine féminin  et emporte le 1er prix en 2005. Ses écrits ont d’ailleurs été publiés durant 5 semaines consécutives et diffusés dans toutes les librairies du royaume. En 2010, inspirée par l’actualité, elle écrit son premier roman « Rouge poison ». Depuis, Laëtitia et Rouge Poison ont découvert bien des pays et des lecteurs à l’occasion des divers festivals.
En novembre 2013, Laëtitia édite deux livres pour enfants « Valentin & Valentine » chez son éditeur de toujours Gil éditions. Ces albums entraînent les jeunes lecteurs dans des univers féériques et fantastiques… L’arrivée de ceux-ci a été saluée par un réel enthousiasme et de nombreuses critiques élogieuses. Le dessinateur est le talentueux David Canion.
En mars 2014 paraît « La gardienne du Miroir » un roman fantastique qui déjà séduit un grand lectorat. Son roman bénéficie d’une illustration exceptionnelle d’Aristidenix en page de couverture. C’est le même artiste qui a réalise la couverture du deuxième tome sorti en 2015.
En juin de la même année, elle a également publié une romance : « Prisonnière d’une cage dorée ». Cette histoire qui frôle le thriller, approche le drame psychologique mais, surtout,  met en lumière la condition de la femme dans notre société. Le lectorat féminin est touché au cœur. Dès sa sortie « Prisonnière d’une cage dorée » a été salué par une critique unanime au point qu’il a reçu en 2015 le prix « Au Féminin » en tant que « Meilleure romance contemporaine 2014 ». Nous ne doutons pas que cette nouvelle trilogie est promise à un bel avenir …
En 2015, Laëtitia Reynders a continué à surfer sur le succès : le roman Rouge Poison a été réédité sous une nouvelle présentation. Il a d’ailleurs reçu le prix « Fleuron des premiers romans ». Elle a également publié la suite de « Prisonnière d’une cage dorée » chez Gil éditions : « Léa ».
Et le meilleur reste à venir en 2016, année durant laquelle Laëtitia Reynders nous fait l’honneur d’être la marraine de Mon’s livre et de soutenir la section fantastique. Venez rencontrer cette auteure dont le talent n’a d’égal que la gentillesse et l’accessibilité. La preuve : les innombrables photos de l’auteure en compagnie de ses lecteurs.

A voir sur la page Facebook de Laëtitia Reynders, sur son blog ou sur le site de son éditeur Gil éditions.

Pin It on Pinterest

X
X